Le Oppo Reno 2F officiellement lancé en Algérie : Ce qu’il faut savoir

Lors d’un événement grandiose qui a eu lieu à Alger le 11 février 2020 au Sheraton Club des Pins resort, Oppo Algérie a procédé à la présentation, suivie du lancement officiel de son Reno 2F en Algérie, dans un show digne de ce qui se fait à l’échelle internationale.

Comme explicité dans notre précédent avis sur le téléphone (article complet ici), le Oppo Reno 2F est un téléphone à la croisée des chemins entre le premium et le milieu de gamme. Il propose ainsi toutes les fonctionnalités qu’on retrouve d’habitude sur des modèles qui coutent deux fois son prix, tout en proposant un SoC tout juste assez pour faire fonctionner le tout.

Un photophone avant tout

Il ne faut pas se leurrer, si on achète un Oppo Reno 2F, c’est surtout pour son appareil photo très puissant doté de toutes les dernières technologies présentes sur les flagships d’autres marques. On aura aimé son zoom hybrid 5X proposé par son capteur téléphoto, son mode Ultra Dark possible grâce à la grande ouverture de son capteur principal et l’aide du capteur monochromatique (noir et blanc) présent sur le dos de l’appareil.

Le Oppo Reno 2F propose aussi un mode baptisé Ultra Steady, qui combine les stabilisations optique et numérique pour proposer des vidéos très stables, même en cas de fort tremblement de l’appareil, comme lors d’une course à pied par exemple.

Disponibilité et prix de vente

Le Oppo Reno 2F commercialisé de manière officielle par Oppo Algérie est assemblé localement dans une usine à Alger. Il est d’ailleurs déjà d’ores et déjà disponible à la précommande en deux coloris que sont Vert Lagon et Blanc Nacré, tous deux en 8 Go de RAM et 128 Go de mémoire interne de stockage.

Le prix du Oppo Reno 2F a été fixé à 59.900 DA, avec une batterie externe (power bank) offerte à ceux qui avaient précommandé l’appareil. Il est aussi bon qu’il est livré avec une garantie de 12 mois, avec possibilité de l’échanger dans les 7 jours qui suivent l’achat en cas de défaillance matérielle.

A LIRE AUSSI