ooredoo vs djezzy justice

La page officielle d’Ooredoo Algérie vient de publier une longue note dans laquelle l’opérateur dénonce des « pratiques frauduleuses » mises en place par son concurrent, l’opérateur téléphonique Djezzy, et menace d’entamer des poursuites judiciaires contre ce dernier.

En effet, Ooredoo reproche à Djezzy de semer la confusion dans la nomenclature de sa dernier offre Hayla Maxi très similaire à son l’offre préexistante Haya! Maxy et donc de délibérément essayer d’induire le consommateur en erreur.

Dans son argumentaire, Ooredoo a fait appel, entre autres, à l’article 27 de la loi 04-02 modifiée et complétée, relative aux règles applicables aux pratiques commerciales, et qui dispose que :
« sont considérées comme pratiques commerciales déloyales au sens de la loi, notamment : l’imitation des marques distinctives d’un opérateur économique concurrent ou l’imitation de ses produits, services ou publicités afin de gagner les clients de cet opérateur en distillant la suspicion et des illusions dans l’esprit du consommateur. », et dont l’opérateur affirme qu’elle s’applique dans le cas présent à cause de la ressemblance des noms, et semble avoir déjà fait état de ces pratiques à l’ARPCE .

Enfin, Ooredoo a terminé son message par affirmer son statut d’innovateur en matière de marketing commercial, et se félicite de ne jamais faire recours à ce genre de pratiques déloyales, et invite ses clients à ne pas céder à la confusion en faisant la différente entre l’original et l’imitation.

A lire aussi