Ooredoo La Switch : les 5 choses à connaitre avant d’acheter

Lancée il y a de cela quasiment une année, l’offre « Ooredoo La Switch » avait suscité un grand intérêt chez le consommateur algérien qui était à l’époque à la recherche de plus de gigas d’internet pour un meilleur prix.

Hélas, de nombreuses personnes ayant sauté sur l’occasion se sont rendu compte que l’offre en question ne répondait ni à leurs attentes ni encore moins à leurs besoins réels en connectivité mobile.

La rédaction d’Android-Dz s’était décidée de l’essayer en ce début d’année 2020, et de partager l’expérience dans cet écrit.

Les démarches administratives

Pour acquérir une ligne Ooredoo la Switch, il est impératif de se rendre dans un espace client de l’opérateur et de présenter des documents d’identité, et c’est là où l’on a rencontré la première surprise.

En effet, une CNI biométrique n’est pas suffisante, car il n’y a aucune mention de l’adresse sur cette dernière. Il est donc impératif de présenter une copie du permis de conduire ou de présenter un acte de résidence avec la copie de la CNI biométrique.

Un abonnement reste un abonnement

Au guichet, on nous a expliqué que la Switch d’Ooredoo était une offre postpayée, ou en d’autres termes un abonnement. Il est donc nécessaire de s’acquitter du montant du forfait choisi de manière mensuelle.

Il n’est d’ailleurs pas possible de rompre son contrat (et d’annuler son abonnement) avant au moins 12 mois suivant l’acquisition de la ligne.

À chaque forfait son numéro

Pour le choix du forfait, on a opté pour « La Switch 2500 », qui offre 2500 DA de crédit vers tous les réseaux, des appels illimités vers Ooredoo, quelque 120 Go d’internet ainsi que 30 minutes vers l’international, le tout pour 2500 DA/mois.

Seconde surprise de la journée, le numéro obtenu était un 0540… alors que l’un des points principaux mentionnés dans les campagnes publicitaires de l’offre c’est qu’elle vient avec une ligne 0550… nettement plus premium.

On nous a expliqué que le numéro 0550 était « réservé » aux abonnés du forfait supérieur à 4000 DA, ce qui va sans dire que cela a laissé en nous un certain sentiment de déception.

Éviter les forfaits supérieurs

 Nous déconseillons fortement aux nouveaux clients désireux de profiter l’offre Ooredoo La Switch de directement commencer par l’achat d’un forfait à 2500 ou 4000 DA pour une raison très simple :

Ooredoo permet le basculement d’un forfait vers un forfait supérieur, mais pas vers un forfait inférieur, et ce comme suit :

  • On peut passer du forfait à 1500 DA vers les forfaits à 2500 DA et à 4500 DA
  • On peut passer du forfait à 2500 DA vers le forfait à 4500 DA

Par contre :

  • On ne peut PAS passer du forfait à 2500 DA à celui à 1500 DA
  • On ne peut pas passer du forfait à 4000 DA vers les forfaits à 2500 DA et 1500 DA 

Il serait donc plus judicieux de commencer par le moins cher, et de l’améliorer en cas de besoin. Néanmoins, il reste une raison pour s’abonner à au forfait à 4000 DA en premier lieu, et qui est d’avoir le fameux numéro commençant par 0550.

La seconde carte SIM n’est pas gratuite

L’un des avantages phares de La Switch, c’est la possibilité d’obtenir une seconde carte SIM. La principale fonctionnalité de cette seconde ligne est la possibilité de partager le volume data internet de l’abonnement entre les deux lignes (mère et la seconde).

Mais ce qu’il faut savoir, c’est que c’est loin d’être gratuit. En effet, il faudra procéder à un paiement de 500 DA pour obtenir la carte elle-même, et de payer pas moins de 500 DA/mois pour pouvoir continuer à partager le forfait entre les deux lignes.

En cas de non-paiement des 500 DA (via le menu *113#) pendant 3 mois consécutifs. Cette dernière sera automatiquement mise hors service. Il va donc falloir procéder à un nouvel achat pour pouvoir l’utiliser.

Illimitée ? Oui, mais…

Le principal avantage de l’offre à 4000 DA c’est qu’elle offre une quantité illimitée de volume data internet, du moins en théorie. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que les rares personnes arrivant à consommer 300 Go en moins d’un mois verront le débit de leur ligne bridé à des débits limités à quelques Kbps.

Néanmoins, de nombreux clients se plaignent du débit déjà très bas avant même la consommation des premiers 300 Go, ce qui rend la consommation de ces derniers en moins de 30 jours quasi impossible.

A LIRE AUSSI

About the Author

Diplômé en sciences fondamentales avec une assez large expérience dans les domaine de la High-Tech, Startup et de la culture geek en général.
Mission : étoffer le contenu algérien d'expression francophone.

Laisser un commentaire