Certains médias internationaux, malheureusement très vite repris par leurs semblables Algériens, ont relayé une mauvaise interprétation de la nouvelle règlementation de l’utilisation des services Google, YouTube surtout, disant que ces derniers allaient fermer toutes les chaines YouTube non rentables.


Pour retrouver l’origine de ce Dráma, on doit se rendre à la section Résiliations par YouTube pour modifications de servicedes conditions d’utilisation, où l’on peut désormais lire que « YouTube peut mettre un terme à votre accès ou à celui de votre compte Google, à tout ou partie du service si YouTube estime, à sa seule discrétion, que le service qui vous est destiné n’est plus viable commercialement » ainsi que « YouTube n’est aucunement obligé d’héberger ou de diffuser du contenu ».

Il est vrai que l’on pourrait interpréter cela comme la fermeture imminente de toutes les ‘petites’ chaines sur YouTube, et ainsi transformer la plateforme numéro 1 de streaming au monde en une sorte de télé-bis. Heureusement, YouTube a très vite réagi par le biais de son compte twitter en clarifiant la situation :

Ce qui pourrait être traduit par :

« Pour que ce soit clair, nos conditions générales d’utilisation ne comportent aucun nouveau droit de supprimer un compte s’il ne gagne pas d’argent. Comme auparavant, nous pouvons interrompre certaines fonctionnalités ou une partie du service YouTube, par exemple, si elles sont obsolètes ou sont peu utilisées. Cela n’a aucun impact sur les créateurs /personnes ne regardant en aucun cas qui soit. »

Le verdict est donc tombé, la mort des petits créateurs n’a pas été signée, et l’on pourra continuer à consommer la plateforme comme auparavant, malgré le fait que ces derniers soient étouffés par des conditions de plus en plus difficiles de diffusion de la publicité ou adpocalypse.

Donnez nous votre avis :