Y a de cela une semaine, le PDG de Huawei Technologies Consumer Business Group, Mr Richard Yu avait déclaré à des journalistes d’Anandtech que le marque allait déverouiller le bootloader des tous derniers Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro. Une façon subtile, mais efficace pour informer le consommateur qu’il pourra installer les services de Google (PlayStore, YouTube…) manquant sur ces derniers à cause d’un problème de licence.


Malheureusement, d’autres représentants de la marque se sont empressé chez Android Authority pour démentir l’information, certains allant jusqu’à parler d’une erreur de traduction de l’interview de Mr Lu. Ce petit épisode, même si très semblable à ce qui arrive chez d’autres marques, reflète bien l’état de confusion générale dans lequel baigne le constructeur Huawei, depuis les sanctions américaines suites à des soupçons d’espionnage en faveur du parti communiste chinois.

C’est donc officiel, les utilisateurs ne pourront pas avoir les services de Google sur les tous derniers fleurons de la marque, ce qui va sans doute impacter les ventes en dehors de la Chine.

Donnez nous votre avis :