Dans une interview accordée à la chaine 3 de la radio Algérienne, le président-directeur général de Mobilis, Mohamed Habib a annoncé le m-paiement qui sera lancé, d’après lui, dès que les lois le régissant seront promulguées.

« Mobilis est techniquement prêt pour le lancement du paiement mobile et dès que les textes législatifs seront adoptés par le parlement », a-t-il déclaré.

D’après notre ami, Wikipédia, les paiements mobiles désignent toutes les transactions effectuées depuis un téléphone mobile et débitées soit sur une carte bancaire, soit sur la facture opérateur ou soit sur un porte-monnaie électronique, qui peut être alimenté avec un dépôt de cash auprès d’un agent ou d’un commerçant.

article-blog-02-bis

D’après Mr.Habib, Mobilis aurait consacré un budget de 40 milliards à la recherche et au développement afin d’améliorer ses services surtout ceux relatifs à la 2G, 3G et au nouvel arrivant, la 4G.

« La vision est de maintenir ce leadership en optimisant les investissements et en essayant d’aller vers la transformation digitale de l’opérateur pour devenir un opérateur moderne », a-t-il souligné, précisant que le défi actuellement est la mise en place d’une véritable industrie du contenu local ».

8fd8fcef4fa64c61ebff277bdf2981f7_xl

Interrogé sur la « mauvaise qualité » du réseau de Mobilis dans certaines zones du pays ainsi qu’au niveau de certains quartiers de la capitale, il a estimé que le réseau de Mobilis est « en constante amélioration, notamment en ce qui concerne la réduction du temps de traitement des problèmes techniques ».