L’opérateur algérien Mobilis décide d’intensifier son réseau mobile dans la région de l’Est. Selon l’APS, environ 150 antennes de téléphonie mobile Mobilis seront mises en service à travers la région est du pays « d’ici la fin de l’année » .

Le directeur régional de l’opérateur public, Ahmed Taous, a indiqué Mercredi à Constantine que cette opération vise à « renforcer les capacités de l’opérateur et à améliorer ses prestations, en assurant une meilleure couverture aux clients Mobilis dont le nombre ne cesse de s’accroître ».

Selon le responsable, cette opération permettra  également de « réduire » sensiblement les perturbations connues  sur le réseau de téléphonie mobile. Le directeur régional de ATM Mobilis a indiqué  que le nombre des points de ventes de l’opérateur public de téléphonie mobile, dans la région de l’est de pays, actuellement au nombre de 1600 points agrées et non agrées, et elle atteindra à la fin de l’année en cours jusqu’à 2.000 points, réaffirmant l’engagement de Mobilis à se « rapprocher de plus en plus de ses clients ».

Le responsable a également rappelé que la couverture commerciale de l’opérateur public de téléphonie mobile a atteint les zones montagneuses, des Aurès, les monts de Nememcha, Khenchela et les villages les plus enclavés de Mila, avec la mise à la disposition des clients toutes les prestations de services commercialisées par Mobilis.

Le directeur a affirmé que la satisfaction des clients demeure l’objectif principal de l’opérateur Mobilis.