Messenger Kids de Facebook devient disponible dans 70 nouveaux pays

Lancée en 2017, l’application Messenger Kids de Facebook était restée cantonnée aux territoires nord-américains (Etats-Unis et Canada) jusqu’à la fin du mois d’avril 2020, la période durant laquelle elle est rendue disponible dans quelque 70 pays à travers le monde, essentiellement en Amérique Latine et aux caraïbes.

Messenger Kids appartient à la catégorie d’applications dites parent-approuved (approuvée par les parents), ceci signifie que son installation et son utilisation doit être autorisée par un compte tiers, en l’occurrence celui d’un parent de l’enfant.  Ces derniers peuvent ainsi surveiller à distance les conversations de leurs enfants ainsi que les nouvelles demandes d’amitié qu’ils reçoivent.

Des parents au courant de tout

De plus, avec la nouvelle version de l’application, les parents reçoivent de manière automatique une notification sur leur propre application Facebook qui les informe de toute action entamée par leur enfant vis-à-vis des personnes étrangères (Demande d’ajout, envoie d’un premier message…).

Les parents peuvent d’ailleurs autoriser ou refuser à l’enfant d’accepter une demande d’ajout, le compte parental a donc les plein pouvoirs sur le compte surveillé.

groupes et profils… surveillées

Autre nouveauté de cette version, c’est la possibilité aux parents de créer des groupes de discussions pour leurs enfants qui incluent leurs amis par exemple, à condition que ces derniers soient sur Messenger Kids et bien sûr, approuvés par leurs parents aussi.

Quant au profil de l’enfant, il peut être édité à tout moment par le parent, et surtout, il ne sera pas en mode ‘public’, c’est-à-dire que seuls leurs amis approuvés peuvent le voir.

Télécharger Messenger Kids (Play Store)