La nouvelle n’est pas officielle mais nous est rapportée par GizmoChina dont les sources auraient confirmé l’existence d’un Helio X35. L’idée serait donc la même. Il s’agirait ni plus ni moins d’un Helio X30 surcadencé, bien qu’aucune fréquence n’ait été donnée. Rappelons cependant que l’Helio X30, de son côté, a bien été présenté officiellement. C’était le mois dernier.

mediatek-helio-x30

La configuration est pour rappel déca-core, avec trois groupes bien distincts. En bas se trouve un dual-core de Cortex-A35 cadencé à 2 GHz. Arrivent ensuite un quad-core de Cortex-A53 à 2,5 GHz et, enfin, un quad-core de Cortex-A73, les nouveaux coeurs hautes performances d’ARM, à 2,8 GHz. En partant de là, il ne serait pas étonnant que l’Helio X35 dépasse ou atteigne au moins les 3 GHz avec ses coeurs les plus rapides. Une première pour un chipset ARM, qui pourrait néanmoins aussi revenir à Samsung si l’Exynos 8895 arrive avant…

En parlant de Samsung..

Samsung semble actuellement en pleine réflexion sur le choix des processeurs qui équiperont ses smartphones de demain. Il y a quelques semaines, nous apprenions que Samsung était en discussion pour se fournir en puces graphiques chez AMD et Nvidia et aujourd’hui c’est MediaTek qui annonce que Samsung fait parti de ses clients.

Cela fait plusieurs années que nous entendons que Samsung pourrait équiper ses smartphones dans l’entrée de gamme avec des processeurs MediaTek, mais la source viendrait cette fois directement d’un des dirigeants du vendeur de processeurs. Tsai Ming-kai, président de MediaTek, aurait été interrogé lors d’une conférence sur les problèmes que rencontre Samsung avec les batteries du Galaxy Note 7, ce à quoi l’homme était dans l’impossibilité de commenter, car “Samsung est l’un de ses clients“.

exynos-and-snapdragon-ah

Se passer de Qualcomm coûte que coûte

Que ce soit le choix de devenir un client du chinois MediaTek ou de discuter avec AMD ou Nvidia, le but de Samsung reste toujours le même : ne plus se fournir chez Qualcomm. Le géant coréen aimerait en effet dans les années à venir couper complètement ses relations avec le numéro 1 de la puce mobile.