La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication a supervisé hier l’inauguration du câble maritime Medex destiné à relier le réseau de fibres optiques algérien au réseau international. La cérémonie s’est déroulée au Sheraton Hôtel d’Annaba, où la ministre avait salué cet exploit visant à promouvoir la souveraineté nationale dans le domaine des télécommunications.

La ministre a d’ailleurs souligné que le nouveau câble établi entre l’Algérie et le réseau international, reliant les États-Unis d’Amérique à l’Asie via le bassin méditerranéen, a été réalisé par des mains algériennes, qui ont toujours prouvé leur efficacité à mener à bien les plus grands projets de son secteur.

On s’attend aussi à voir le second câble ORAN-VALENCE entrer en service dès le mois d’avril prochain, après que le Medex ait pu être finalisé en un temps record. Pour rappel, le Medex a été finalisé en moins de 14 mois, ce qui représente une première dans le domaine des TICs en Algérie.

La ministre a aussi souligné que l’Algérie est désormais en mesure d’exporter des services Internet vers le continent africain, la demande locale, qui est de 8 TBPS, étant largement satisfaite. Le nouveau câble devrait d’ailleurs servir l’Algérie pendant les 25 prochaines années en fournissant 200 GBPS extensibles jusqu’à 2,2 TBPS.

 « Il y a l’arrivée du grand débit, et on peut être connectés à plusieurs capitales (…) les opérateurs et fournisseurs de services seront nombreux (…) ce qui devrait pousser les prix à la baisse » finit par affirmer la ministre.

A lire aussi

Donnez nous votre avis :

Amateur de sciences, de High-Tech et de la culture geek en général, et ayant comme mission d'étoffer le contenu algérien d'expression francophone.