Malgré les sanctions, Huawei lancera ses HMS en Europe !

Comme presque tout le monde le sait, Huawei a été interdit d’utiliser les services de Google ou de les inclure dans les produits qu’il commercialise. Pourtant, ces derniers sont utilisés par de nombreuses applications tierces, ce qui rend quasiment impossible de commercialiser un téléphone sans licence de chez Google, même si Android de base est gratuit et libre (open source).

Une des solutions trouvées par la marque pour contourner ce problème, c’est de lancer sa propre alternative de ces services (et APIs), puis d’inciter les développeurs dans différents pays à commencer à les inclure dans les prochaines versions de leurs applications.

Même si YouTube, Maps, le Play Store ainsi que toutes les autres applications de chez Google ne risquent pas de voir le jour sur les téléphones Huawei avant la levée des sanctions américaines. Beaucoup d’autres développeurs peuvent être séduits par les avantages financiers offerts par le géant chinois.

L’Europe, terre de bataille

Des rumeurs parlent même d’un lancement imminent en Europe pas plus tard que ce 24 février 2020, avec tout ce que cela implique comme défiance envers les États-Unis en tentant de séduire leurs alliés historiques.

Quoi que le MWC annulé à cause du Coronna Virus, Huawei semble vouloir organiser un événement en solo à Barcelone à la date indiquée ci-dessus, afin de présenter ses HMS (Huawei Mobile Services) ainsi que les versions européennes des Honor View 30 et View 30 Pro.

A LIRE AUSSI

About the Author

Diplômé en sciences fondamentales avec une assez large expérience dans les domaine de la High-Tech, Startup et de la culture geek en général.
Mission : étoffer le contenu algérien d'expression francophone.

Laisser un commentaire