Le président abdelmadjid tebboune ordonne de préparer une loi de lutte contre les discours de haine

Dans une démarche sans précédent dans l’Histoire de l’Algérie indépendante, le président de la République monsieur Abdelmadjid Tebboune a donné des instructeurs au Premier ministre, monsieur Abdelaziz Djerrad, pour entamer un projet de loi de lutte contre les discours haineux, racistes et régionalistes en Algérie.

La nouvelle loi luttera ainsi contre tout discours ostracisant une partie de la population algérienne pour raison de son appartenance ethnique ou linguistique. Il faut dire que cela intervient en ce moment-là, c’est loin d’être anodin.

 Depuis des mois, des comptes et pages obscures sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter notamment, propagent de fausses informations sur telle ou telle frange de la population, créant un espace de débat public envenimé par des agendas sectaires.

Il incombe donc aux autorités publiques de fermer la porte à ceux qui usent de la liberté d’expression pour porter des slogans visant à propager la haine entre les enfants d’un même pays, avait précisé le communiqué de la présidence.

Toujours dans la même logique, la présidence avait alerté les citoyens à propos de la multiplication de faux comptes attribués à tel ou tel personnalité politique ou homme d’État. Des comptes qui font des déclarations relayées sur les réseaux sociaux dans le but de discréditer tel ou tel parti.

A lire aussi