Au Mobile World Congress India, LG a présenté un nouveau smartphone dont l’innovation principale réside dans sa coque : elle est dotée d’un haut-parleur spécifique qui émet des ultrasons pour faire fuir les moustiques.

Le K7i est, comme son nom l’indique, une déclinaison du K7. Et plus précisément du K7 (2017), seconde génération du K7.  La firme coréenne a présentée celle-ci au printemps dernier, après le MWC de Barcelone. Comme vous pouvez le constater sur le visuel qui accompagne cet article, le K7i se distingue visuellement par sa coque. Vous y retrouvez un capteur photo, un lecteur d’empreinte digitale, un haut-parleur mono (dans le coin inférieur gauche, à côté du logo de LG) et un gros haut-parleur hexagonal. Vous pouvez y lire « Mosquito Away ».

Vous aurez évidemment deviné de quoi il s’agit : d’un répulsif électronique pour les moustiques qui fonctionne grâce à l’émission d’un signal ultrason inaudible pour l’homme (mais très désagréable pour l’insecte). Le K7i est le premier smartphone avec un système de protection contre les moustiques.

Mis à part cette innovation, le K7i reprend pratiquement à l’identique la fiche technique du K7 (2017), hormis la RAM qui passe de 1 à 2 Go et le stockage qui est doublé pour atteindre les 16 Go.

Le reste inclut un écran FWGA de 5 pouces, un chipset MT6737M de MediaTek (quad-core cadencé à 1,1 GHz), un modem LTE, WiFi et Bluetooth, une batterie 2500 mAh, un capteur photo 8 mégapixels et une webcam de 5 mégapixels. Seul vrai problème de ce mobile, la version d’Android préinstallée : Marshmallow, comme le K7 (2017).

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.