Ce lundi 20 novembre, LG Mobile est devenu la première entreprise internationale de smartphones à ouvrir une usine de production en Algérie en partenariat avec Bomare Company.

Pour l’occasion, un événement a été organiser avec la présence de l’ambassadeur de la Corée du Sud, le wali d’Alger, le directeur général de LG et son homologue de chez Bomare Company. Après quelques mots de la part de chacune des parties présente, le coup d’envoi de la production a été donner.

L’unité de production se trouve donc à l’intérieur de l’usine de Bomare Company à Bir Touta, Alger. Il est à noter que c’est aussi là que sont montés les smartphones de la marque Stream System.

LG Mobile devient donc la première entreprise non Algérienne à posséder une unité de production en Algérie. Durant la présentation, on a eu l’occasion de voir plusieurs smartphones déjà en cours de production tel que le  X Power 2. Cette initiative place LG dans une position très intéressante par rapport aux autres marques qu’elles soient Algériennes ou pas.

Vers le début de l’éxportation 

Comme on s’y attendait. Le directeur de l’usine de Bomare Company a déclaré que les smartphones qui seront produits ne sont pas destinés seulement au marché Algérien mais aussi l’importation. Dans ce sens, LG s’est vu réservé une ligne de production d’une capacité de 3000 unités par jour.

Dans une réponse à un journaliste sur le défi que représente l’exportation de smartphones, le directeur a précisé que Bomare Company disposait d’une expérience dans le domaine vu qu’elle assure déjà l’exportation des smartphones de Stream System vers le Portugal et l’Espagne.

Un large nombre de smartphones vont bientôt être produits

Actuellement, l’unité de production s’occupe de la production de smartphones de série K ainsi que X Power 2 pour un total de quatre smartphones. Mais le représentant de la marque en Algérie a assuré qu’ils étaient en train d’étudier le marché Algérien et les besoins des clients pour constituer un bon catalogue de smartphones produits.

Un taux d’intégration de 40% 

Le directeur de la marque en Algérie a déclaré que le taux d’intégration des smartphones était de 40% sans pour autant donné d’explication sur le sujet mais il a profité de la question pour dire que la question du taux d’intégration était assez compliquée en donnant un exemple plutôt intéressant : « Presque tous les ingrédients qui entrent dans le pain sont importés, et le seul élément Algérien est le boulanger, est ce qu’on peut parler d’un pain importé dans ce cas ? Même chose pour les smartphones, on ne peut pas tout fabriquer ici ».

Directeur de Bomare Company : « Notre usine est aux normes internationales »

Le directeur de Bomare Company s’est lui aussi exprimé sur son usine et sur les autres marques qui disent avoir des unités de production : « Notre usine est aux normes internationales et on dispose du matériel nécessaire. Les usines qui ne disposent même pas de salles blanches ne peuvent pas parler de production, ils ne font que mettre les batteries et l’emballage! ».

Il a aussi avoué que pour l’instant, son usine ne fait que du montage de type SKD qui signifie que l’unité ne fait que monter des smartphones à partir de composants déjà finis mais qu’à partir de l’année prochaine, Bomare Company allait commencer la production de type CKD avec des composants semi-finis.

Il a aussi invité d’autres usines à se lancer dans la production avec au moins des unités de type SKD.

Le Wali d’Alger est content que l’usine crée plus de 750 postes

Le wali de la wilaya d’Alger a lui fait part de sa joie du fait que la nouvelle unité de production de LG allait créé des emplois pour les jeunes Algérien. Il est à noter que l’unité de production de LG offre 150 postes actuellement et prévoit d’en ouvrir 750 pour l’année prochaine.