Souvent critiquée à cause du statut des femmes dans le pays, l’Arabie Saoudite vient de décréter une loi obligeant les tribunaux à envoyer un SMS aux femmes en cas d’un éventuel changement de statut marital effectué par le mari.

Si l’on peut considérer cette loi comme inhumaine, il faut savoir que le pays s’en vante la considérant comme avancée dans le domaine des droits des femmes, ces dernières n’étant auparavant même pas notifiées de leur divorce. La nouvelle loi est entrée en vigueur le 06 Janvier 2019, et a comme objectif de lever le flou dans lequel beaucoup de saoudiennes vivent, il n’est pas rare dans le pays que le mari quitte la maison et aille vivre ailleurs sans informer la femme qu’il a entamé la procédure de divorce au tribunal, et ce sera désormais de l’essor de ce dernier d’informer la femme au cas où le mari aurait effectué une demande divorce.

« Les femmes … seront notifiées de tout changement concernant leur statut matrimonial via un message SMS, les femmes dans le royaume pourront consulter les documents liés à la rupture de leur contrat de mariage via le site internet du ministère » avait auparavant indiqué le ministère de la Justice par un communiqué diffusé par la chaîne d’information Al-Ekhbariya et d’autres médias du pays. Cette nouvelle réforme vient s’inscrire parmi une panoplie d’autres réformes économiques, sociales et religieuses entamée par le prince héritier Mohammad Ben Salmane, qui dit vouloir moderniser le royaume pétrolier.

A lire aussi :

Donnez nous votre avis :