Les frères Benhamadi, propriétaires du groupe Condor, constructeur d’électroménager et de smartphones en Algérie, ont été mis en détention provisoire à la prison EL Harrach.

Selon le journal EL Khabr, le juge d’instruction les a entendus pendant deux jours d’auditions au tribunal d’Abane Ramdane à Sidi M’hamed, avant de prendre la décision de les mettre en détention provisoire à la prison d’EL Harrach, on leur reproche notamment d’avoir bénéficier de marchés illégalement ainsi que plusieurs autres avantages en relation avec les deux ex dirigeants politiques Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal.


Vu les circonstences particulières que traverse notre pays, cette nouvelle ne choquerait pas beaucoup de monde, pourtant on est en droit de se demander quel avenir pour le constructeur Algérien, une entreprise qui emploie à peu près 5000 personnes.

Il faut rappeler aussi que les frères Benhamadi sont actionnaires dans le projet de l’usine Peugeot en Algérie, ainsi que propriétaires de plusieurs autres entreprises notamment dans le secteur du BTP.

Donnez nous votre avis :