Les prix des smartphones ne cessent d’augmenter en Algérie depuis le début février

Les prix de certains modèles de smartphones récents issus de l’importation parallèle (caba) connaissent ces derniers jours une flambée sans précédente suite à l’arrêt des du trafic entre l’Algérie et Chine à cause du coronavirus, ce qui a causé une baisse du stock disponible.

Idem pour les téléphones indiens importés d’habitude depuis Dubai, ces derniers connaissent le même sort après que des cas de cette pneumonie mortelle soient détectés sur le territoire émirati, là où beaucoup d’importateurs illégaux font les courses d’habitude.

Quant aux augmentations elles-mêmes, elles varient pour l’instant entre 1000 et 2000 DA selon le modèle désiré. À titre d’exemple, le Oppo A9 neuf qui était cédé aux environs de 46.000 DA est désormais difficilement trouvable à moins de 47.500 DA. Le Redmi Note 8 est aussi passé de quelque 30.000 DA à 32.000 DA pour sa version à 64 Go.

Nous avons aussi le cas du Samsung Galaxy M30 qui se vendait aux alentours de 26.900 DA et qui a vu son prix actuel grimper à 27.500 voire 28.000 DA chez certains revendeurs.

Il est clair que plus la crise sanitaire chinoise perdure, plus les prix risquent d’augmenter sur les cours et moyen terme. Néanmoins, selon de nombreux analystes, tout cela se terminera sans doute vers le mois d’avril, quand les températures auront un peu augmenté.

A LIRE AUSSI

About the Author

Diplômé en sciences fondamentales avec une assez large expérience dans les domaine de la High-Tech, Startup et de la culture geek en général.
Mission : étoffer le contenu algérien d'expression francophone.

Laisser un commentaire