Google annonçait déjà Android Auto au mois de juin dernier, une API conçue pour être la rivale de Car Play d’Apple sur la plateforme Android.

Une perversion était d’ailleurs présentée où Google montrait un conducteur qui connectait son téléphone à la voiture, le déposait, puis se servait de contrôles sur la voiture pour contrôler les applications qui s’exécutaient sur son appareil mobile.
Une fois que les applications Android Auto seront disponibles, les utilisateurs seront en mesure de connecter leurs appareils sur des véhicules compatibles. Ils auront alors une expérience Android Auto optimisée pour diffèrent véhicules.
Du point de vue des développeurs, il s’agit d’une API qui va leur permettre d’étendre leurs applications existantes pour la plateforme Android 5.0 au minimum (API niveau 21) sans avoir à se soucier des différences matérielles du véhicule.