Les écouteurs sans fil comme les Airpods par exemple, seraient nocifs pour la santé et augmenteraient le risque de cancer par la proximité du Bluetooth avec le cerveau. C’est le constat dressé par plus de 250 scientifiques de 40 pays différents, qui se sont associés pour signer une péti­tion adressée à l’Or­ga­ni­sa­tion mondiale de la santé (OMS) et aux Nations Unies.

Ce qui les inquiète plus particulièrement, c’est leur proximité avec le cerveau car les écouteurs fonctionnent par le biais du Bluetooth, en contact direct avec les tissus du crâne et libèrent énormément d’ondes nocives, parfois durant plusieurs heures. Les chercheurs affirment aussi que leur utilisation pourrait augmenter les risques de cancer, causer des troubles génétiques, des dégâts neurologiques, un stress physiologique et des déficits d’apprentissage.