Les conducteurs de Taxis de la Wilaya d’Alger sont entrés depuis le Samedi 02 Novembre 2019 dans une grève générale et illimitée afin de dénoncer les conditions  de travail de leur métier qui ne cessent de se dégrader au fil des années.


Dans la plateforme de revendications de ces « taxieurs », on retrouve tout d’abord les applications de VTC (Yassir, TemTem, Wesselni…) auxquelles ils déclarent la guerre de manière directe. Ainsi, ils demandent au gouvernement de les interdire purement et simplement. La raison ?  Toujours selon eux, elles représentent une sorte de concurrence déloyale, vu que les conducteurs de VTC ne sont pas affiliés à la CNAS et à la CASNOS et qu’aussi, les véhicules utilisés ne sont pas soumis à des contrôles techniques réguliers.

Autre demande formulée, c’est l’augmentation de la tarification appliquée au kilomètre pour ceux qui disposent d’un compteur, car celle qui est actuellement en vigueur ne permet plus de faire vivre les conducteurs dans les conditions économiques qui règnent dans le pays.

Les revendications formulées par les taxieurs d’Alger

Donnez nous votre avis :