À une semaine de la sortie du Lenovo Moto Z, nous ne connaissions toujours pas son prix. Mais ce qu’on sait c’est que ça sera un smartphone premium et aussi surprenant que ça puisse être après le fiasco LG, il sera modulaire.

Un smartphone positionné dans le même panier qu’un Samsung Galaxy S7, qu’un LG G5 ou qu’un HTC 10, avec des caractéristiques très haut de gamme donc, mais aussi des spécificités maison.

Modèle Lenovo Moto Z
Version Android Android 6.0 Marshmallow
Interface constructeur /
Taille d’écran 5,5 pouces
Définition 2560 x 1440 pixels
Densité de pixels 531 ppp
Technologie Super AMOLED
Traitement anti-rayures Gorilla Glass 4 (à confirmer)
SoC Snapdragon 820
Processeur (CPU) 4x Cortex-A72
4x Cortex-A53
Puce Graphique (GPU) Adreno 530
Mémoire vive (RAM) 4 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go
microSD à confirmer
Appareil photo (dorsal) 13 mégapixels
AF détection de phases
Appareil photo (frontal) 8 mégapixels
Angle 83°
Enregistrement vidéo 4K @ ?? FPS
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac (2,4 + 5 GHz)
Bluetooth 4.2
Réseaux 4G cat. 9 (390 / 150 Mbps)
SIM 1 x nano SIM
NFC nc
Capteur d’empreintes Oui, au dos
Ports
(entrées/sorties)
USB Type-C
Batterie 2 600 mAh
Dimensions nc
Poids nc
Couleurs Cuivre/noir, blanc/argent

Niveau caractéristiques techniques, le Moto Z n’a pas grand-chose à envier à ses compétiteurs. Il présente en effet, dans un boîtier en métal très fin (5,2 mm tout de même) et évidemment unibody, un écran QHD de 5,5 pouces, en technologie Super AMOLED. Un téléphone logiquement dédié à la réalité virtuelle, et dont les performances devraient être au rendez-vous.

moto-z-leaning-1000x750

Lenovo a misé sur un couple sans risque fait d’un SoC Snapdragon 820 couplé à 4 Go de RAM, même si l’on reste un peu dubitatif devant la capacité annoncée au niveau de la batterie de l’appareil, puisqu’il est question de 2600 mAh. Sans surprise, Lenovo annonce également l’intégration d’Android 6.0.1 Marshmallow, en version “pure”. Nul doute que comme chez les Moto G4 et G4 Plus, la mise à niveau vers Android N est déjà prévue.

Le retour des modules.. 

La grande surprise est bien sur les MotoMods, ces modules complémentaires qui devrait sortir en même temps que le smartphone et le complété. D’après les éléments fournis par Lenovo, les MotoMods ne nécessitent que d’être “posés” sur le Moto Z. Ils s’y fixent par le biais de broches aimantées, et se positionnent sans difficulté au dos de l’appareil. Pour l’instant on en compte quatre : Un module batterie qui vise à augmenter légèrement mais suffisamment la capacité de la batterie, un autre module batterie, le « Power Pack », bien plus grand que ce soit question taille ou capacité. Le troisième module prendra la forme d’un haut-parleur nettement plus puissant que ce que peut offrir le Moto Z, avec son boîtier très mince. Ce dernier, conçu par JBL.

motomods-2-1000x817

Et enfin le quatrième sera un pico-projecteur conçu par Lenovo elle même. On citera au passage, les modules qui ne vise pas à améliorer l’aspect technique du smartphone mais visuel, le Moto Z offre un panoplie de coque interchangeable.

capture-decran-2016-06-09-a-20-30-31-630x329

De notre côté, on est impressionné par ce nouveau Moto Z et on lui prédit une meilleure fin que le LG G5, l’autre smartphone modulaire de l’année 2016.