Si vous aviez encore besoin d’une preuve que les terminaux à écran flexible ne sont plus de la science-fiction et arriveront d’ici fin 2017 dans le commerce, en voici une autre offerte par Lenovo : le groupe a présenté deux prototypes fonctionnels.

lenovo-tech-world

À l’occasion de sa conférence Tech World, Lenovo a présenté une belle brochette de terminaux destinés à être commercialisés : les deux Moto Z et les trois PHAB2, dont le modèle compatible Tango. Nous les avons tous présentés durant ces dernières heures dans nos colonnes. Mais le groupe chinois a aussi été très prospectif dans certaines de ses annonces. En effet, quelques produits qui sortiront dans les mois ou dans l’année à venir ont été évoqués. Et même montrés. C’est notamment le cas de deux prototypes à écran flexible, lesquelles ont habillé la blogueuse high-tech américaine Meghan McCarthy, dont les services ont été loués pour l’occasion. Et le détail que vous devez garder en tête est celui-ci : ils fonctionnent.

Un bracelet qui devient mobile, ou l’inverse

Les deux prototypes sont très différents l’un de l’autre et représentent certainement les deux segments de marché qui seront créés dès l’arrivée des premiers produits commerciaux. Le premier est un smartphone qui se transforme en bracelet. Le second est un smartphone qui se déplie pour devenir une tablette. Commençons par observer le premier : le mobile qui peut devenir un bracelet. Les différents éléments visuels montrent que le prototype est composé d’un châssis flexible sur lequel sont intégrées les pièces d’une sorte d’armure qui empêche le téléphone de se courber plus qu’il ne faudrait, mais offre tout de même une certaine flexibilité.

lenovo-tech-world-bendable-phones-2118

Une tablette pliable

Le second prototype est certainement une réponse à toutes les rumeurs sur le projet Valley de Samsung, puisqu’il s’agit d’un convertible smartphone-tablette. Au format tablette, le produit offre une grande dalle, certainement entre 7 et 9 pouces. Vous pouvez constater que les éléments qui se tournent habituellement le dos (le capteur photo principal et l’écouteur téléphonique) sont ici côte à côte.

Lenvovo-bendable-tablet-concept-tech2-720

Puis, il suffit de plier la tablette, non pas pour la fermer comme un livre, mais dans l’autre sens (comme un journal papier), pour la transformer téléphone, une moitié d’écran servant alors à prendre le contrôle. Nous nous demandons ce que devient l’autre partie. Est-elle allumée ? Sert-elle à quelque chose ? Il est amusant de constater que, dans ce sens, l’écran semble moins vulnérable à la pliure que les brevets de Samsung évoqués ces derniers mois. Mais la solution de Lenovo subirait aussi davantage les agressions extérieures. Notez aussi que grâce à un tel dispositif, plus besoin de webcam, le capteur principal étant capable de servir pour les selfies et la visio conférence.

La présence de ces deux produits au Tech World est un signal fort. D’abord, il démontre que Samsung et LG n’ont pas le monopole des idées dans ce domaine, même si la flexibilité des écrans OLED dépend en partie d’eux. Ensuite, cela démontre que les produits flexibles ne sont plus de la science-fiction, mais une réalité très proche, confirmant donc des rumeurs indiquant que Samsung pourrait présenter son premier produit flexible au prochain Mobile World Congress de Barcelone. Et visiblement, il ne sera pas tout seul.