Invité sur le plateau de la radio nationale, le ministre des finances Abderrahmane Benkhalfa a annoncé un élargissement de l’utilisation des cartes bancaires, et à compter du 1er juillet, le paiement en espèces de plus de 1 million de dinars sera interdit , selon le décret de loi (qui acquiert sa validité le jour même) qui institue l’utilisation du chèque pour toutes les transactions supérieur à 1 million de dinars.

Après les deux précédents échecs, le ministre souhaite que cette tentative de renouvellement ne connaîtra pas le même sort. Il espère de ce fait que la plate forme de paiement par carte s’élargira sur l’ensemble des métropoles avant juin 2016.

Cette disposition a été conçue afin de donner du confort à la clientèle qui ne travail pas avec de petits montants, la sécurité est le premier point à fixer. « C’est une disposition de modernisation de l’économie » ajouta le ministre.

Cette mesure vise à réduire le niveau de circulation de la monnaie hors du circuit bancaire et à aider les clients et les banquiers dans leurs transactions.

Une réunion devrait être tenue, jeudi prochain, avec les banques et établissements financiers pour préparer la mise en œuvre du nouveau mécanisme.