l’Article de Forbes : La réponse de Xiaomi

Dans un communiqué mis à jour plusieurs fois sur son site officiel qui fait suite à des découvertes accablantes de la part d’un chercheur américain (publiées dans Forbes) sur le fonctionnement de ses téléphones, Xiaomi a tenu à indiquer que les données collectées sur les smartphones des utilisateurs ne peuvent en aucun cas servir à identifier ces derniers.

De plus, la marque chinoise a réitéré ses propos en déclarant que l’article publié par Forbes sur le sujet est trompeur et que la marque respecte la législation en place en matière de vie privée.

Ainsi, après avoir nié en bloc toutes les accusations à son encontre, Xiaomi a débuté le déploiement d’une mise à jour de son navigateur internet (Navigateur, Mi Browser et Mint Browser –selon le modèle-) qui corrige une partie du problème en ajoutant une fonctionnalité de désactivation de la collecte de données personnelles lors de la navigation en mode incognito.

Sources : L’article de Forbes, le communiqué de Xiaomi