L’ARPCE ordonne aux opérateurs de désactiver les numéros de téléphones de ces abonnés

Dans un communiqué publié durant le mois de février 2020, l’ARPCE a redéfini le statut d’abonné actif en ce qui concerne les services de téléphonie mobile. Cela doit être très bien appris et assimilé par l’abonné, afin d’éviter de perdre sa ligne, et donc son numéro de téléphone suite.

Dans sa décision N° 05/SP/PC/ARPCE/2020 datée du 13 FÉVRIER 2020, qui vient abroger la décision n° 84/PC/ARPT/2014 datée 29 juin 2014, le Conseil de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Communications Électroniques (ARPCE) ordonne aux trois opérateurs téléphoniques activant sur le territoire national (Mobilis, Watania Telecom et Optimum Telecom Algérie) de désactiver toute ligne téléphonique mobile qui :

  1. N’a pas émis ou reçu d’appels vocaux ou par visiophonie.
  2. N’a pas envoyé de SMS ou SMS.
  3. Ne s’était pas connecté par internet mobile (3G, 4G..)

Et ce, durant 120 jours, soit quatre mois calendaires, exception faite à ceux qui se sont souscrits à une offre prépayée d’une durée supérieure. Dans ce cas, l’opérateur devra attendre la fin de la durée légale de l’offre afin de désactiver la ligne de l’abonné.

Il est bon à mentionner que dans la liste ci-dessous, ne sont pas comptés les appels et SMS émis ou reçus vers/par les opérateurs eux-mêmes.

Source : Le site officiel de l’ARPCE

A LIRE AUSSI