L’Agence nationale de promotion des parcs technologiques (ANPT) a signé Mardi dernier une convention avec un groupement d’opérateurs afin de créer le premier cluster dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. 

clusterTic

Cette convention compte une trentaine d’entreprises et vise à « permettre à un ensemble d’acteurs dans une filière de fédérer leurs efforts, poser les problèmes en commun et trouver des réponses en commun et d’aller dans une méthode d’achat groupé de la matière première en amont et la prospection des marché en aval, ce qui leur offre plus de chances pour réussir à moindre coûts », a expliqué Abdelghani Mebarek, le directeur des petites et moyens entreprises auprès du ministre de l’Industrie et des mines.

informes-tic

Dans une première phase, le cluster TIC regroupera 32 entités, dont une vingtaine d’entreprises publiques et privées, comme Algérie Télécom, Mobilis, Condor, ainsi qu’une multitude de start-up, évoluant dans les domaines du numérique, du web, du développement des logiciels, de la production électronique et de la géo-localisation.

Ce cluster sera hébergé au niveaux des locaux du cyberpark de Sidi-Abdellah, qui demeure un projet en faveur des jeunes possédant des idées et de bonnes volontés pour développer les TIC et créer de la valeur ajoutée en Algérie.  Cet espace offrira des formations et des séminaires sur place animés par des experts algériens et des étrangers en TIC.  Il permettra ainsi le développement de l’économie numérique en Algérie.