La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Faraoun a annoncé lundi que l’Algérie a gagné, en 2017, 4 places au classement annuel de l’Union internationale des Télécommunications (UIT) selon l’indice de développement des technologies de l’information et de la communication (IDI).

Durant la presentation du projet de loi définissant les règles générales relatives à la Poste et aux Télécommunications, la ministre a fait savoir que le classement annuel international publié la semaine passée par l’UIT, seule institution des Nations Unies habilitée, classe l’Algérie à la 102e place à l’échelle mondiale selon l’IDI 2017 soit une progression de 4 places par rapport à l’année 2016 où elle occupait la 106e place.

la ministre a ajouté que  » l’Algérie occupe désormais la 80e place au lieu de la 87e, en ce qui concerne le sous-indice compétences ».

L’Algérie a réalisé le meilleur taux d’amélioration de sous-indice accès dans le monde arabe et le 7e mondialement, précise M. Faraoun, ajoutant que le pays enregistre un progrès notable en matière de dynamique de développement même s’il n’occupe pas encore les meilleures places en matière de développement des TIC.

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.