Souhaitant se démarquer des système mobile d’Apple et d’Android, la Russie songerait à créer son propre OS.

En effet, la Russie envisage de réduire sa dépendance des autres pays à savoir les USA, en privilégiant les produits nationaux. Selon le site RBC le ministre russe des communications, Nikolai Nikiforov, travaille ainsi avec l’éditeur finlandais Jolla qui est connu pour son OS mobile: Sailfish (Un système bâti sur les fondations de Meego, et donc Linux).

Selon la même source, le gouvernement russe soutiendrait le développement d’un nouvel OS adapté de Sailfish plutôt qu’une simple adoption du système d’exploitation conçu par Jolla. Il souhaiterait également créer un consortium international rassemblant des entreprises IT des BRICS, c’est-à-dire le Brésil, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud.

Il semblerait donc que la Russie suive une stratégie similaire à celle de la Chine. Depuis l’année dernière, l’institut du Logiciel au sein de l’Académie chinoise des sciences a conçu un nouveau système d’exploitation baptisé COS – China Operating System. Ce dernier s’articule également autour d’un noyau Linux.

Avec 95% de terminaux sous Android et iOS, le ministre russe espère ramener la part du nouvel OS à 50% d’ici 2025.