En effet après le communiqué qu’à fait l’opérateur Smart Link Com ou SLC en abrégé dénonçant un complot politique qui menace la coupure de ses activités par Algérie Télécom, plusieurs entreprises risquent d’être à l’arrêt.

« Algérie Télécom menace de procéder à la coupure de notre lien de secours, après avoir coupé unilatéralement, depuis jeudi 18 Juillet, notre lien principal » déclare SLC dans son communiqué, il faut rappeler que la société en activité depuis 2001 est la propriété de Lotfi Nezzar, le fils du général à la retraite Khaled Nezzar, et ce nom qui est à l’origine de la coupure des liens entre Algérie Télécom et SLC, en ce qui semble être une décision politique.

Il faut néanmoins savoir, que beaucoup d’entreprise dont des banques et entreprises pétrolières qui seront coupées de toute communication, si Algérie Télécom procède à la coupure du lien de secours de SLC.

Donnez nous votre avis :