Lors d’une conférence de presse, qui a eu lieu ce matin au siège de son ministère, la Ministre des Postes et des TIC Imen Houda Feraoun, a déclaré que les travaux de réalisation de câbles en fibre optique sous-marin Oran-Valence et Alger-Valence (Espagne) seront lancés au courant du mois de Novembre prochain.

Le coût global de ce projet, d’une longueur de près de 550 km, dont les travaux s’étaleront sur 14 mois, est estimé à 36 millions d’euros (26 millions pour le projet Oran-Valence et 10 millions pour celui d’Alger-Valence), a précisé Madame la Ministre.   Le volet financier du projet avait été ficelé la semaine dernière pour le démarrage « effectif » des travaux.

Enfin, comme nous l’avons déjà annoncé dans notre site, Madame la Ministre a indiqué que l’Algérie et la Tunisie sont convenues d’augmenter les capacités du câble de fibre optique reliant les deux pays de 250 Mégats octets à 10 Gigats octets qui sont « évolutifs ». Ce renforcement de la bande passante permettra aux deux pays de « parer » à d’éventuels accidents pouvant survenir sur les câbles sous-marins, a-t-elle souligné, qualifiant cette ligne de « soupape de secours » pour les deux pays.

Pour rappel, l’Algérie dispose actuellement de deux câbles sous-marins en fibre optique Alger-Palma de 80 Go et Annaba-Marseille de 425 Go. Concernant la coupure du câble en fibre optique Annaba-Marseille qui avait privé les clients d’Algérie Télécom d’Internet, ces derniers auront tous droit à six jours d’abonnement gratuits a assuré Madame Imen Houda Feraoun.

PARTAGER
Passionnée par l'univers Open-source/ High Tech depuis mon plus jeune âge, je veille à partager toutes les nouveautés du système "vert".