Selon l’Associated Press, la police néerlandaise a interpellé la semaine dernière le fugitif islandais suspecté d’être le cerveau du vol de matériel informatique utilisé dans des centres de données en Islande pour le minage de cryptomonnaie, et du bitcoin en particulier.

Quelque 600 serveurs et autant de cartes graphiques, une centaine de processeurs, d’alimentations électriques, de cartes mères. Onze personnes ont été interpellées, parmi lesquelles un agent de sécurité, mais le matériel dérobé n’a pas été retrouvé, le butin estimé à 1,6 million d’euros,

Pour les data centers et l’activité de minage de cryptomonnaie, l’Islande est une destination prisée à cause de son climat qui permet de refroidir les serveurs, ses énergies renouvelables et son électricité à bas coût. Le minage de cryptomonnaie est très énergivore.

L’individu arrêté s’était évadé d’une prison de basse sécurité après y avoir passé dix jours, et s’était enfui en Suède à bord d’un avion qui transportait également la Première ministre d’Islande.