Lors de sa dernière visite de travail effectuée dans la Wilaya de Ghardaia, la Ministre des postes et des TIC, Imen Houda Feraouna exhorté les opérateurs de téléphonie mobile à investir pour combler les zones d’ombre dans les localités rurales et les routes nationales.

S’exprimant lors d’une visite d’inspection et de travail dans cette wilaya, la ministre a appelé les opérateurs à engager « des actions citoyennes » pour améliorer et densifier la couverture de leurs réseaux mobiles dans les localités enclavées et sur les axes routiers, notamment dans le Sud.

Mme Feraoun a estimé que les opérateurs « doivent faire un effort pour la couverture du réseau mobile et desservir l’ensemble de la population dans les contrées enclavées avant de penser à une stratégie commerciale agressive ».

La couverture du réseau mobile dans la région de Ghardaïa souffre de beaucoup de zones d’ombre, a souligné la ministre ajoutant que seul l’opérateur public Mobilis s’attelle à améliorer et étendre sa couverture à travers l’ensemble du territoire nationale.

Evoquant la situation des nouvelles technologies de l’information et de la communication à Ghardaïa, la ministre a jugé la situation « acceptable et devant être améliorée », pour faire du secteur un levier de croissance dans le développement socio-économique de la région.

Mme Feraoun a mis l’accent, en outre, sur la réhabilitation des structures relevant de son secteur dans la région et sur l’amélioration des prestations de services, avant d’appeler les responsables d’Algérie-Télécom (A.T) à connecter l’ensemble des établissements scolaires sur le territoire national à l’Internet avant la fin de l’année en cours.

Elle a également annoncé que des bureaux en copropriété (Algérie Poste et  A.T) seront créés pour permettre à la population des nouvelles zones urbaines de profiter de leur proximité.

De son coté, le Président directeur général d’A.T, Azouaou Mehmel, a annoncé à l’APS que son entreprise a consacré plus de 370 millions DA pour la réhabilitation de l’ensemble du réseau téléphonique (fibre optique, répartiteurs et autres) affecté par les événements qu’a connue la wilaya de Ghardaïa, afin d’améliorer de façon « efficace » ses prestations de service.

Pas moins d’une trentaine de nouveaux centres MSAN (Multi-Service Access Node) regroupant des milliers de lignes seront réalisés, avant la fin de l’année en cours, dans la wilaya de Ghardaïa, pour permettre aux citoyens d’accéder au haut débit de l’internet, a expliqué le responsable technique local d’A.T à l’APS.

PARTAGER
Passionnée par l'univers Open-source/ High Tech depuis mon plus jeune âge, je veille à partager toutes les nouveautés du système "vert".