Le Huawei P10 provoque le mécontentement de certains clients. La cause ? Le choix de mauvais composants qui ralentissent le smartphone. La marque a réagi.

Les mauvais choix technologiques du constructeur sont en effet remis en cause par certains clients, qui commencent à se faire entendre. La semaine dernière, le DG de l’entreprise s’expliquait à ce sujet. Comme ce que la presse révélait, il a reconnu que deux versions du Huawei P10 existent, et qu’elles ne sont pas équipées de la même mémoire. Une d’entre elles est en effet jusqu’à deux fois moins rapide !

Le constructeur est néanmoins sur la défensive en justifiant que la différence entre les deux Huawei P10 ne devrait pas être perceptible par l’utilisateur « dans des conditions normales d’utilisation ». En Chine, les consommateurs ne semblent pas être de cet avis. Ils commencent à porter plainte contre la marque.

L’office des consommateurs de Shenzhen (ville du centre de la Chine) a annoncé hier avoir reçu plus de 32 plaintes concernant le Huawei P10. Et à lire Weibo, cela pourrait ne pas s’arrêter là. Cette mauvaise communication a obligé la marque à réagir. Richard Yu a pris la plume pour écrire à ses employés en expliquant que les soucis que connaît actuellement le Huawei P10 étaient « un signal d’alarme », reconnaissant avoir « réagit de façon arrogante ». L’entreprise a en effet essayé de cacher les problèmes de son smartphone phare. Elle a, par exemple, supprimé de son App Store un logiciel capable de tester la vitesse du téléphone. Espérons que cela s’arrange même si le constructeur se refuse à échanger les Huawei P10 qui seraient victimes de lenteurs.

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.