Richard Yu, le CEO de Huawei, aurait rapporté hier dans une interview que la marque venait de dépasser le seuil historique de plus de cent millions d’appareils livrés en seulement trois trimestres pendant l’année courante.

Incontestablement, Huawei se rapproche d’Apple dans le classement mondial des constructeurs de smartphones en volume (car, en valeur, la firme de Cupertino est encore largement devant). La différence est que Huawei progresse tout au long de l’année et que Apple marche au ralenti la plupart du temps et fait des piques lors des lancements d’iPhones.

Ceci dit, cette tactique ne semble plus suffire à Apple pour se maintenir deuxième. En effet, Huawei vend de plus en plus de smartphones en adoptant la même stratégie qui a propulsé Samsung en haut de l’échelle : inonder le marché de smartphones surtout pour le segment qui vend le plus, le milieu de gamme.

À l’occasion d’une réunion d’information à laquelle ont participé nos confrères de China Daily, le patron de la division grand public de Huawei a donc indiqué avoir livré plus de 100 millions de smartphones sur les trois premiers trimestres de l’année 2017, confirmant sa première place en Chine. Cela correspond à une progression de 19 % sur un an. Rares sont les constructeurs d’ampleur internationale qui peuvent se targuer de profiter d’une telle hausse.

Coïncidence.. ou pas. Ces déclarations arrivent à quelques jours d’une annonce que tout le monde attends : les résultats trimestriels d’Apple la semaine prochaine (le 2 novembre précisément).

Il y a un mais..

La performance de Huawei est donc belle, mais elle ne lui permettra pas de prendre la seconde place sur 2017, contrairement aux mois de juin et juillet ou Huawei a profité de la saisonnalité de l’activité d’Apple dont l’iPhone X n’est pas encore sorti et qui est connu pour faire des fin d’années fulgurantes.