Huawei riposte, Soupçonné d’espionnage par les Américains, le géant chinois a annoncé, jeudi 7 mars, avoir porté plainte contre les États-Unis, qui ont interdit à son administration d’acheter ses équipements télécoms.

La plainte vise l’interdiction faite aux administrations américaines d’acheter les équipements et services du groupe chinois, ou de travailler avec des entreprises tierces qui sont ses clientes.

Cette plainte est un épisode de plus dans la guerre commerciale que se livrent la Chine et les États-Unis. Le gouvernement américain avait déjà exhorté ses partenaires à abandonner Huawei et ses infrastructures pour le réseau 5G, pour des questions de cyber-sécurité.

Donnez nous votre avis :