La ministre de la poste, des télécommunications, des technologies et du numériques, Houda Feraoun promet aux algériens une amélioration dans le débit d’internet d’ici la fin de l’année. Et ce en raccordant deux nouveaux câbles sous marins.

Madame Feraoun a levé le voile ce mardi sur un nouveau projet qui devrait intéresser les algériens. Ce projet a pour but d’optimiser le débit d’internet en raccordant deux nouveaux câbles. Le premier relie Alger et Oran. Le deuxième relie Annaba à des capitales partant de l’Amérique jusqu’à l’Asie, passant par la méditerranée.

D’après la ministre, l’Algérie est actuellement reliée à deux câbles.  Le premier câble relie Alger et Oran à l’Espagne ,il est d’une capacité de 80 Gb. Celui d’Annaba est d’une capacité de 500 Gb. Ces câbles seront renforcés avec deux nouvelles lignes qui devraient être là avant la fin de l’année.  En ajoutant : « ces câbles seront renforcés, avant la fin de l’année, par deux nouvelles lignes, la première reliant Alger et Oran à l’Espagne tandis que la deuxième reliera Annaba à un câble international reliant un grand nombre de capitales partant de l’Amérique jusqu’à l’Asie passant par la méditerranée ».

La ministre suppose les travaux de raccordement sont l’origine des perturbations et de la baisse du débit d’internet. En déclarant : « même si la maintenance ne se fait pas en Algérie, nous souffrons du fait du manque de câbles externes ».

Faraoun a ajouté que investissement est en cours d’exécution, et qu’elle espère réceptionner ces câbles dans les délais fixés, c’est-à-dire avant la fin de l’année.