D’après ce qu’a affirmé la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Imene Houda Feraoun, le projet de la fibre optique est loin de l’achèvement. selon elle, le projet ne se terminera pas avant deux ou trois ans.

La ministre a déclaré lors d’une visite de travail à la Wilaya de Mascara, que le projet peut s’étaler sur deux ou trois autres années pour que toutes les wilayas soient liées par la fibre optique.

Madame Feraoun a ajouté que le projet est sur la bonne voie sur la plupart des wilayas excepté les grandes villes telles qu’Alger. Cela est du à la construction de ses bâtiments qui est assez vielle et la difficulté des travaux. C’est pour cette raison que le projet n’a avancé que de 20% dans cette ville. Algérie télécom a lancé récemment un projet pour dépasser ces problèmes et pour renouveler les lignes téléphoniques à Alger, dans le but d’achever le projet en 2019.

La ministre a également évoqué les efforts du pays pour renouveler les lignes téléphonique et de réseau à travers le territoire national. Ces efforts on permit d’assurer la fibre optique sur une distance de 81 000 km, dont 4000 ont été assuré en 2017 avec « un rythme qui permet de connecter tout le territoire national dans les deux ou trois années qui suivent ».

Elle a également déclaré qu’il y aura ne « amélioration dans le domaine des lignes téléphoniques et de réseau dans un futur proche après la fin du projet de la fibre optique ». Cette dernière a été lancée sur la wilaya de Mascara, commune de Frouha à une vitesse de 100 mégabits.