Richard Yu, le big boss de Huawei, a annoncé lors d’une interview donnée le 23 mai passé à la chaine américaine CNBC, que son entreprise est prête à lancer son nouveau système d’exploitation avant la fin de l’année en cours en Chine, et avant juin 2020 dans le reste du monde.  

Avant cela, des informations avaient fuité faisant part d’une compatibilité totale entre le nouvel OS (système d’exploitation) de Huawei supposé dénommé HongMeng OS et les applications déjà programmées pour marcher sous Android, ce qui laisse entendre qu’il est basé sur le noyau open-source de ce dernier (Android AOSP).

Autre fait impressionnant, HongMeng OS aurait comme vocation de non seulement remplacer Android sur les smartphones Huawei, mais aussi Windows sur les ordinateurs portables de la marque, notamment la gamme à succès Matebook, ce qui laisse entendre que tout cela formera un seul et unique écosystème fermé, un peu à la Apple.

Seul petit (gros) bémol, le HongMeng OS a sans aucun doute été pensé et programmer pour marcher sur des processeurs sous l’architecture ARM, ce qui peut être très problématique vu que l’entreprise britannique a déclaré avoir cessé toute collaboration avec le géant chinois.

Reste à savoir si de grands groupes américains comme Facebook, Twitter ou même YouTube (Google) accepteront de déployer leurs applications respectives sur ce nouvel OS.

Donnez nous votre avis :