Grand changement dans la politique de confidentialité au sein du Play Store de Google, les applications qui requièrent un accès aux SMS et au journal d’appels seront supprimées de ce dernier afin de limiter la fuite des données personnelles des clients.  

Les applications visées en premier lieu sont les jeux freemium et free2play, ainsi que toute autre application demandant l’accès à l’historique d’appels et SMS sans que cela ne bénéficie à l’utilisateur, une action qui s’inscrit dans la continuité du projet Strobe, visant à mettre fin aux nombreux scandales de sécurité qui ont secoué la boutique d’applications de Google et dont les principaux acteurs ont été des développeurs peu soucieux de la vie privée des utilisateurs de leurs applications.

Les applications faisant recours à ce genre de pratiques n’ont désormais que 90 jours afin de se conformer aux nouvelles règles en place, au risque d’être supprimées sans avis préalable. Mais le porte-parole de Google rejette tout ton alarmiste, les développeurs pourront dorénavant utiliser des API pré-définies pour remplacer les autorisations requises : « par exemple, les développeurs utilisant les SMS pour vérifier les comptes peuvent en guise d’alternative utiliser l’API SMS Retriever, et les applications qui veulent partager du contenu en utilisant les SMS peuvent pré-remplir un message et déclencher le lancement de l’application SMS par défaut » a-t-il déclaré.   

A lire aussi :