Google avait déjà annoncé son projet de démocratisation d’Internet à haut débit dans les régions encore mal couvertes. Baptisé Loon, ce projet enverra ses premiers ballons stratosphériques au Sri Lanka.

Lancé en 2013, Projet Loon consiste à créer un accès Internet distribué par un réseau de ballons dirigeables naviguant à haute altitude (20 kilomètres) et alimentés par le soleil. L’idée est d’apporter une connexion Internet équivalente à de la 3G dans des zones non-couvertes pour permettre notamment d’améliorer les communications lors de catastrophes naturelles.  Après plusieurs phases de tests menés en Nouvelle-Zélande, les ballons de Google sont enfin prêts à passer à l’action.

Les ballons du projet Loon gravitant le ciel sont alimentés grâce à l’énergie solaire et des panneaux photovoltaïques, ces dispositifs sont conçus pour être opérationnels à plus de 20 kilomètres au-dessus du sol, où aucun objet volant ne peut gêner leur course. Afin d’inaugurer leur projet, Google vient de signer un accord pour l’exploitation de ballons avec le gouvernement sri-lankais pour couvrir en Internet haut débit l’ensemble de l’île d’ici 2016, soit une superficie 65 610 km2.

Il faut savoir que le Sri Lanka ne compte que 2,8 millions de mobinautes parmi plus de 20 millions d’habitant, et tout juste 600 000 foyers équipés d’une connexion fixe. Grâce à ce partenariat, le gouvernement Sri-lankais espère augmenter ces chiffres et faire « rentrer » l’internet dans tous les foyers. Concernant les tarifs, cette offre haut débit sera payante, mais à un prix  assez abordables.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=HOndhtfIXSY[/youtube]