Nombreux sont les reproches faites à Google concernant l’enregistrement, forcé, de la position des utilisateurs et ce, malgré sa désactivation. Aujourd’hui, Google s’explique, enfin, sur le sujet.

Effectivement, le géant informatique, Google, est sous enquêtes constantes, pour cause, la politique de collecte de données de certaines applications, malgré le non-consentement des utilisateurs.

Pour clarifier les choses, c’est la filiale, d’Aplphabet, qui réagit en mettant à jour sa page d’aide avec des explications, sur comment « gérer ou supprimer l’historique des positions ».

Voilà, maintenant, que Mountain View s’exprime en notifiant que désactiver l’historique des positions sur votre smartphone « n’affecte pas les autres services de localisation sur votre appareil » et que « certaines données de localisation peuvent être sauvegardées dans le cadre de votre activité sur d’autres services, comme la recherche et les cartes ».

Bien sûr, pour le moment cela n’est disponible qu’en langue anglaise pour la version française il faudra, comme d’habitude, être patient.


En attendant la version française, voici les dires de Google dans la nouvelle version de son support :

Vous pouvez désactiver l’historique de localisation au niveau du compte à tout moment.

« Ce paramètre n’affecte pas les autres services de localisation sur votre appareil, tels que Google Location Services et Find My Device. Certaines données de localisation peuvent être sauvegardées dans le cadre de votre activité sur d’autres services, comme la recherche et les cartes. Lorsque vous désactivez l’historique de localisation de votre compte Google, il est désactivé pour tous les périphériques associés à ce compte Google. »