Google ne rachète donc pas HTC. Mais la firme de Mountain View acquiert bien quelque chose de la part du constructeur taïwanais. Des ressources humaines. Une licence d’exploitation de ses brevets. Et un accès à son usine de fabrication.

Suite à la fuite d’hier annonçant la suspension du cours de bourse de HTC, nous attendions l’annonce officielle du partenariat entre Google et HTC. Le communiqué de presse a été publié.

Google ne rachète pas HTC. La firme américaine ne rachète pas non plus la division smartphone de la marque taïwanaise. La teneur de l’accord entre les deux sociétés n’est, à priori, pas capitalistique.

Entrons un peu plus dans le détail. Google et HTC annonce donc un « accord de coopération ». Il s’agit d’un accord scellant le partenariat des deux sociétés autour de la gamme Pixel. Le montant financier de l’accord est de 1,1 milliard de dollars, somme qui sera injectée dans le compte de HTC, mais visiblement pas dans son capital. Ce qui ne fera pas de Google l’actionnaire de HTC, mais juste son principal client. Il y a trois volets dans cet accord.

  • Le premier volet est industriel. HTC continuera de fabriquer, et non plus concevoir, tout ou partie des futures générations de smartphones de la marque de Google. Il y a une nuance entre fabriquer et concevoir.
  • Le second volet est humain. Les équipes de HTC qui travaillaient jusqu’ici quotidiennement sur la conception des Pixels seront dès l’année prochaine des employés de Google.
  • Le troisième volet concerne les technologies. Les Pixel et Pixel XL (sans parler du Pixel 2 qu’il reste à découvrir) ont été créés avec certains brevets de HTC. Grâce à cet accord, Google continuera de bénéficier de ces brevets grâce à l’acquisition d’une licence d’exploitation non exclusive.

Donc, comme nous le pensions, Google a utilisé ici une stratégie relativement proche d’Apple. Intégration des compétences sur le design et la conception de terminaux. Et HTC conserve une certaine indépendance. L’argent frais qui émane de ce contrat sera bénéfique pour HTC.

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.