La firme de Mountain View travaillerait sur un tout nouveau système qui ne repose pas sur Linux. Rien n’est sûr mais il pourrait bien s’agir d’un nouvel OS pour les gouverner tous.

Il y a quelques jours, le site Hacker News disait avoir trouvé le nom d’un nouvel OS dans la base de donnée de Google, il se prénommerait FUSCHIA, un nom plutôt exotique. la rumeur avait tellement fait parler d’elle que le site Android Police a décidé de creusé dans ce sens et plusieurs informations ont fait surface.

Ainsi, le nouveau système ne se baserait pas sur Linux, contrairement à Android ou Chrome OS. Le nom du noyau serait Magenta et il se baserait sur le projet LIttleKernel. Il se positionnerait face à d’autres solutions du genre comme FreeRTOS ou ThreadX.

Par ailleurs, l’interface serait basée sur Flutter et il utiliserait le langage de programmation Dart. Le système supporterait les architectures ARM32 et ARM64 ainsi que les processeurs pour PC en 64 bits.

google-fuschia

Pour ceux qui ne sont pas très calé en informatique et en système d’exploitation, cela signifie que le nouvel OS peut fonctionner sur à peu prés toutes les machines déjà existante : Ordinateur, smartphones, tablettes et même les objets connectées en tout genre.

Au moment présent, il ne s’agit que de rumeurs et de spéculations. Mais ça venait à se concrétiser, ça voudrait dire une de ces deux choses :

  • Google miserait sur l’IOT, c’est à dire, l’internet des objets, un projet très intéressant et qui a beaucoup de perspectives.
  • Ou alors, ce ne serait qu’un nouveau pas, dans la stratégie de Google, qui a pour but de devenir le centre d’internet, et donc le centre du monde.

Quoi qu’il en soit, on est impatient de voir FUSCHIA, et comment se passera la rivalité entre lui et WINDOWS 10 qui a déjà commencé le travaille.