Google fait face aux éditeurs d’antivirus, en poussant les utilisateurs de Google chrome à désinstaller leurs antivirus qui provoquent des crashs à cause des ses injections de code.

En effet, le géant informatique envoie des notifications depuis juillet 2018 à des utilisateurs de son navigateur chrome les incitants  à désinstaller leur antivirus comme Kaspersky, Emsisoft, Avast, AVG, IOBit, Bitdefender, Eset, et Malwarebytes  ces derniers sont considérés par google « d’applications incompatibles ».

google chrome

Selon Bleeping Computer L’option qui détecte l’injection de codes dans Chrome est encore en phase de test, ces logiciels qui injectent du code dans Chrome.ont une méthode de détection provoque une instabilité du navigateur web.

Ainsi Google pousse les éditeurs  à revoir la façon dont ils détectent les logiciels malveillants, d’ailleurs plusieurs développeurs d’antivirus ont désactivé cette injection comme Bitdefender qui a désactivé sa fonction Anti-Exploit. Quant aux autres ils proposent désormais une extension complémentaire sur le Chrome Web Store afin de pouvoir fonctionner correctement.

A lire aussi:

Votre smartphone enregistre votre position malgré vous? Google s’explique 

Google travail sur un moteur de recherche conçu pour la chine