Des deux applications de messagerie dévoilées par Google durant sa dernière conférence des développeurs, seule Duo a été déployée. Mais le lancement d’Allo ne devrait pas tarder puisque l’application est marquée comme « bientôt disponible » sur le Play Store.

Allo pourrait être considérée comme la nouvelle étape de la messagerie au sein de la firme de Mountain View, après Hangouts et Google Messenger. Une nouvelle étape que nous attendions pour l’arrivée d’Android 7.0 Nougat. Mais ce dernier est disponible depuis quelques semaines déjà. Et toujours pas d’Allo. De plus, l’application a été dévoilée en même temps qu’une autre appelée Duo. Et cette dernière est quant à elle téléchargeable sur le Play Store depuis quelques semaines également. Alors, à quand Allo ?

allo-the-new-messaging-app-from-google

Cela ne devrait pas tarder. En effet, la fiche produit de la messagerie est désormais accessible sur le Play Store (même en France). Et un petit bouton de préinscription est même cliquable. L’application est marquée comme « bientôt disponible ». Ce qui veut dire qu’elle est actuellement dans sa dernière phase de test avec un lancement restreint à certains pays, comme cela se fait couramment pour les jeux vidéo (souvenons-nous du lancement de Pokemon Go !). Cette apparition est donc de bon augure et sous-entend que la mise à disposition est proche.

Une messagerie très riche

Ce lancement est doublement intéressant. D’abord, Allo est la première application de Google qui intègre Assistant. Il est donc fort probable qu’elle soit particulièrement scrutée pour comprendre le comportement de cette technologie. Ensuite, Allo est une messagerie enrichie avec de nombreux outils d’édition absents d’Hangouts : grossir ou réduire la police de caractère, changer la couleur du texte, écrire avec le doigt sur une image, ect. Allo intègre également un outil de réponse prédictive pour accélérer les échanges. Enfin, Allo est crypté de bout en bout, comme iMessage chez Apple. Notez également qu’Allo permet d’afficher des contenus interactifs, comme une liste de restaurant autour d’un point d’intérêt ou la partie d’une carte générée par Maps. Beaucoup de services sont donc à découvrir. Espérons que le lancement international (et donc français et arabe) ne soit pas tronqué.