George Soros, un financier milliardaire américain d’origine hongroise dit que les jours de Google et Facebook approchent de leur fin en critiquant la façon du succès de ces deux derniers.

Le milliardaire hongro-américain considère que ces deux géants représentent « une menace pour la démocratie« . À la tribune, face à un parterre composé de responsables politiques et de grands patrons, il n’a pas hésité à s’en prendre à ces colosses en estimant que si « les compagnies minières et pétrolières exploitent les ressources naturelles et l’environnement« , les réseaux sociaux et géants du Web exploitent, eux, « l’environnement social« .

George Soros se pose la question comment deux entreprises comme Google et Facebook possèdent presque la moitié des annonces publicitaires qui se trouvent sur le web, en ajoutant que ces deux entreprises ne font que distribuer les informations, et pour lui ils doivent être soumis à des lois plus strictes afin de maintenir une concurrence loyale et ouverte.

George Soros

Le milliardaire de 87 ans estime que les gouvernements commenceraient à lancer des lois plus strictes concernant les géantes entreprises de technologies, ainsi qu’il a dit que Davos est un bon endroit pour annoncer que les jours de ces deux gants du web sont comptés.

Source