Affaire Condor : Tout ce qu’il faut savoir

condor

Personne ne n’ignore que depuis des mois maintenant, le groupe Condor Electronics pêne à stabiliser ses finances entre aléas avec la justice et ventes qui dégringolent. Il n’en est pas moins que Condor reste un mastodonte de l’industrie algérienne, employant des milliers des personnes partout sur le territoire national.

Avant la crise, la section ‘électroménager’ de la marque (sans doute la plus rentable) employait à elle seule près de 10.000 employés, dont des cadres et des ingénieurs, répartis comme suit :

  • Quelque 6500 personnes dans la production.
  • Quelque 1000 personnes dans tout ce qui est multimédia.
  • Quelque 680 personnes dans les SAV.
  • Quelque 580 personnes dans la logistique.

Mais depuis le changement de certaines législations relatives à l’importation des pièces destinées à l’activité de montage, ainsi que l’avènement de certains problèmes liés à la qualité des produits et des plaintes quasi incessantes à propos du Service d’Après-Vente (SAV).

 La marque a aussi dû licencier quelque 2400 personnes depuis avril 2019, avec pas moins de 1200 employés en arrêt technique qui risquent eux aussi d’être licenciés d’ici le mois de mars 2020.

Certaines informations provenant de l’ANEM de la Wilaya de Borj Bou Arreridj parlent d’un arrêt pur et simple du recrutement par la firme Condor, qui jadis, avait pas moins de 200 à 300 postes à pourvoir chaque mois.

On parle aussi d’une perte annuelle au sein CNAS de la Wilaya de BBA estimée à 1,2 milliards de DA (120 milliards centimes), suite à la cessation de paiement des cotisations employées de la part de Condor.

Analyse et prévisions

Personne ne sait ce qu’il va en advenir de la firme d’ici le mois de mars 2020, mais on s’attend à ce que l’unité de production des smartphones ferme, pendant que les unités d’électronique (TV, Ordinateurs..) et Électroménager continuent à produire après le déblocage des 500 milliards de centimes (5 milliards de DA) de kits SKD et CKD actuellement bloqués dans certains ports et ports secs du pays.

Pour rappel, le stock de smartphones Condor est entrain d’être liquidé en ce moment à moitié prix, ce qui présage déjà une fin imminente (détails des prix ici).

A LIRE AUSSI