Messenger (Facebook) : Nouvelle fonctionnalité de sécurité ajoutée

Messenger

Votre application Facebook Messenger est à présent dotée d’un nouveau paramètre. Après la dernière mise à jour de l’application, Il est maintenant possible de la verrouiller avec le paramètre « App Lock ». Ce dernier permet de sécuriser son compte avec la reconnaissance faciale.

Soucieux de leur vie privée, les utilisateurs de Facebook Messenger cherchent toujours des moyens pour sécuriser leur application. Aujourd’hui il est possible de le faire sans installer une autre application.

Pour l’instant, le paramètre App Lock n’est disponible que chez les utilisateurs de iPhone et de iPad. Il le sera pour Android dans les prochains mois comme l’a annoncé le géant des médias sociaux. Avec ce nouveau paramètre, Facebook assure une sécurité totale à la vie privée de ses utilisateurs.

Comme l’indique son nom, App Lock permet de verrouiller les discussions de Facebook Messenger. Grâce à la reconnaissance faciale, l’application rajoute un autre niveau de sécurité pour ses utilisateurs. Facebook a affirmé aussi que la nouvelle fonction ne transmet pas le  » Face Data » des utilisateurs à la compagnie.

Comment activer App Lock sur Facebook Messenger pour iPhone et iPad ?

  1. Mettez à jour votre application.
  2. Après la mise à jour, ouvrez l’application Messenger.
  3. Accédez à « Confidentialité  » ou « Privacy » (en anglais).
  4. Défilez vers le bas, appuyez sur App Lock et activez « Demander la reconnaissance faciale » ou « Require face ID« .
    nb : Vous pouvez désactiver ce paramètre à n’importe quel moment.

Un nouveau paramètre à l’horizon pour plus de sécurité

Facebook est en train de tester un nouveau paramètre de confidentialité pour protéger les utilisateurs des messages indésirables. Le géant l’a d’ailleurs annoncé dans un communiqué de presse officiel :

« Nous testons un paramètre similaire à celui d’Instagram et WhatsApp permettant de flouter les images reçues via  » Invitation par message« . Ainsi, vous aurez le choix de visualiser les images reçues d’un inconnu avant de lui répondre, le bloquer ou le signaler « , affirme Facebook.