L’Algérie vit des moments de tension extraordinaires depuis près de 5 mois, et il y a toujours eu des manipulateurs prêts à user de tous les moyens pour tromper les foules, cette fois-ci c’est les dirigeants de Facebook qui nous en disent un plus.


Selon l’AFP, un responsable de chez Facebook déclare, que deux attaques visant les Etats du Maghreb ont eu lieu, l’une depuis l’Arabie Saoudite, l’autre depuis les émirats et l’Égypte, ces deux attaques ne sont pas liées entre elles nous rapporte les déclarations de Facebook, pourtant beaucoup de comptes et pages Facebook connu sont à l’origine, ainsi qu’une entreprise New Waves en Egypte, « En tout, le réseau social a supprimé pas moins de 800 comptes, pages, groupes et événements, principalement sur Facebook mais aussi sur Instagram, qui cherchaient à attiser les tensions dans certains Etats », a rapporté l’AFP.

Nous rappelons que les réseaux sociaux jouent un rôle primordiale dans le hirak, et donc dans l’avenir de notre pays, les dirigeants de Facebook affirment travailler constamment pour anticiper ce genre d’activités, et les bloquer, car toujours selon le responsable de Facebook «Nous ne voulons pas que nos services soient utilisés pour manipuler les gens ».

Donnez nous votre avis :