Dans les aventures de Facebook joue avec nos nerfs et les limites de l’acceptable, on vient d’atteindre un nouveau cap. L’entreprise de Mark Zuckerberg démontre encore une fois qu’elle semble avoir du mal à se définir elle-même des limites…

Si vous avez peur que les objets électroniques autour de vous puissent vous espionner, alors les choses ne vont pas s’arranger. Un brevet a été déposé en 2016 par Facebook et vient de sortir ces derniers jours dans le journal britannique Metro. Son concept ? Il permettrait de diffuser un son inaudible à l’oreille humaine mais qui aurait des conséquences bien réelles.

Ce son déclencherait en effet le micro de votre smartphone. Le son ambiant serait ensuite enregistré et transmis à Facebook. Purement et simplement de l’espionnage à domicile, activable avec une simple publicité à la télévision ou à la radio.

Le plus « surprenant » dans tout cela, c’est que l’on commençait à croire aux explications de Facebook. La rumeur a surgi à plusieurs reprises ces dernières années. Rob Goldman, le vice-président publicité de Facebook expliquait ainsi : « Nous n’utilisons pas, et nous ne l’avons jamais fait, le micro de votre smartphone pour les publicités. C’est juste faux ». 

On a beaucoup de mal à y croire.

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.